Particuliers

5 fraudes incroyables à connaître pour éviter les pièges

reply
Partager

Il y a les fraudes « classiques » que l'on rencontre depuis plusieurs années et qui commencent à être connues du grand public et il y a les fraudes « incroyables », celles qui surviennent là où on ne les attend pas. Le point sur des scénarios inouïs mais bien réels.

groupe de personne

1. L'envoi d'un nouveau RIB par votre propriétaire

Vous êtes locataire de votre logement et votre propriétaire vous contacte par e-mail ou par courrier pour vous communiquer son « nouveau » RIB. Mais l'expéditeur se révèle une personne malintentionnée qui a un seul et unique but : recevoir sur son compte bancaire tous vos loyers. Avant la mise à jour des coordonnées bancaires, faites un contre-appel et vérifiez directement auprès de votre propriétaire car aucun retour de fonds n'est possible.

2. L'arnaque au faux héritage ou au gain

« Vous avez touché 1 million d'euros » ou « Votre héritage vous attend ». Qui n'a jamais reçu ce type de message ? Pour pouvoir accéder à la précieuse manne, on vous demande au préalable de verser de l'argent, le plus souvent par mandat cash, afin de régler de prétendus frais administratifs ou bancaires. Bien entendu, il s'agit d'une arnaque. Si ce type d'escroquerie est relativement facile à débusquer, une de ses variantes - un proche à l'étranger vous demande une aide financière d'urgence - continue de faire de nombreuses victimes.

3. L'arnaque à l'horodateur

Vous vous apprêtez à quitter un parking public à bord de votre véhicule. Un inconnu vous hèle : il n'arrive soi-disant pas à régler son stationnement, il n'a que des espèces et l'horodateur n'accepte que les cartes. Il propose que vous payiez son stationnement à sa place et de vous rembourser en liquide. Les escrocs les plus zélés vont même jusqu'à proposer de rembourser davantage pour vous amadouer. L'objectif du pseudo-automobiliste en détresse est de visualiser votre code de carte bancaire et de vous subtiliser cette dernière en détournant votre attention.

4. L'arnaque aux sentiments

Des fraudeurs créent de faux profils sur des sites de rencontre ou les réseaux sociaux. Pour leur avatar, ils utilisent des photos d'hommes et de femmes au physique avantageux, récupérées sur internet. Grâce à leur maîtrise technique, ils parviennent à produire des images retouchées de leur personnage (à la mer, à la montagne, en hiver, en été.) et même des flux vidéo préenregistrés pour les conversations par webcam.

Pendant de longs mois, les escrocs travaillent à établir une relation de confiance avec vous. Une fois l'attachement créé, ils en profitent pour vous extorquer de l'argent, par exemple en prétextant devoir acheter un billet d'avion pour vous rejoindre ou vous demandant d'encaisser un chèque volé en échange d'un virement d'argent.

5. Les offres d'emploi frauduleuses

Se faisant passer pour des recruteurs, les fraudeurs vous demandent vos données personnelles pour, soi-disant, rédiger votre contrat de travail (votre numéro de sécurité sociale, le numéro de permis de conduire, votre RIB, numéros de compte, de carte bancaire, accès de connexions, etc.). Autre mode opératoire, des escrocs vous demandent de verser une somme d'argent en échange d'un contrat de travail potentiel ou pour suivre une formation avant l'embauche. Certains n'hésitent pas non plus à vous solliciter pour acheter du matériel pour le compte de l'entreprise (ordinateur, ..) ou avancer de l'argent pour une location de véhicule. Dans tous les cas, redoublez de vigilance lorsque la demande d'un recruteur vous paraît suspecte.

Contrairement aux idées reçues, tout le monde est ciblé et à tout âge. Les fraudeurs rivalisent d'ingéniosité et il est parfois difficile de déceler une arnaque. Au moindre doute, prenez le temps de la réflexion et contactez l'organisme ou émetteur du mail. Évitez de cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail le cas échéant et préférer utiliser, par exemple, les coordonnées indiquées sur vos factures papier. En cas de mouvement suspect sur vos comptes, il est également conseillé de contacter votre banque.

security Rappel sécurité :

Au même titre que votre identifiant et votre mot de passe, votre code de confirmation ne doit jamais être communiqué à une tierce personne.

Votre conseiller(e) ne vous demandera jamais votre code de sécurité Confirmation Mobile, votre identifiant ou votre mot de passe. En cas de doute, contactez votre conseiller(e) habituel(le).