Particuliers

Comment bien choisir son assurance jeune conducteur ?

Partager :

Vous venez d'obtenir votre permis et cherchez une assurance auto jeune conducteur adaptée ? Du type de véhicule aux tarifs des assurances auto en passant par le bonus/malus et la surprime, on vous explique tout.

Qu'est-ce qu'un jeune conducteur ?

Un jeune conducteur est défini par les assureurs comme un automobiliste :

  • détenteur du permis de conduire depuis moins de 3 ans
  • n'ayant jamais été assuré en son nom
  • dont le permis de conduire a été retiré et ayant été contraint de le repasser.

Assurance auto jeune conducteur : pourquoi est-elle plus chère ?

Comme vous avez pu le lire, la notion de « jeune conducteur » n'a rien à voir avec l'âge mais se rapporte au niveau d'expérience du titulaire du permis de conduire.

Comme le stipule l'article A121-1-1 du Code des assurances, les compagnies d'assurances peuvent appliquer une surprime aux jeunes conducteurs. Il s'agit d'un supplément de cotisation appliqué par votre assureur qui considère votre manque d'expérience au volant comme un risque supplémentaire à assurer. Le taux de surprime des conducteurs novices est dégressif, à condition que l'assuré n'ait pas d'accident au cours de ces trois années. En effet, la surprime est limitée à :

  • 100% la première année d'assurance
  • 50% la deuxième année
  • 25% la troisième année.

Cette surprime sera ainsi supprimée à partir de la quatrième année d'assurance auto et vous ne serez plus considéré comme jeune conducteur.

Assurance jeune conducteur : comment payer moins cher quand on est jeune permis ?

Si vous êtes étudiant ou jeune actif : l'assurance de votre première voiture peut peser lourd dans votre budget. Il existe cependant plusieurs niveaux de couverture (Tiers, Tiers étendu, Tous Risques, Tous Risques Optimale) dont les prix varient en fonction des caractéristiques du véhicule, de votre niveau d'expérience et des garanties complémentaires choisies.

Quelle formule d'assurance auto choisir ?

La plupart des assureurs proposent trois à quatre formules d'assurance auto :

  • assurance au Tiers
  • assurance au Tiers Etendu
  • assurance Tous Risques.

Certains organismes, comme le Crédit Mutuel, proposent une formule plus couvrante appelée Tous Risques Optimale.

À minima, il faut souscrire un contrat au tiers qui vous couvrira en cas d'accident responsable et dédommagera les tiers de potentiels préjudices physiques ou matériels : c'est ce qu'on appelle la responsabilité civile. En général, cette couverture, bien que moins chère, ne vous couvre pas vous-même en cas de blessures et dégâts matériel.

La formule d'assurance Tous Risques est une couverture plus complète puisque, en plus du minimum légal de responsabilité civile, elle propose des garanties supplémentaires qui vous couvre en cas de :

  • dommages corporels, à un tiers et vous-même
  • dommages matériels, à un tiers et vous-même
  • vol et vandalisme
  • incendie
  • bris de glace.

Certains contrats d'assurance proposent également l'assistance en cas de panne et la protection juridique.

Quelle voiture choisir pour un jeune conducteur ?

Si vous êtes « jeune permis », vous serez confronté au choix de votre premier véhicule. Certains critères sont à prendre en compte dans le choix de votre véhicule, notamment parce qu'ils joueront sur le montant de votre assurance auto. En effet, les organismes d'assurance se basent à la fois sur votre expérience en tant que conducteur mais également sur les caractéristiques de votre véhicule.

  • Privilégiez la voiture d'occasion, en effet plus le modèle de votre véhicule est récent, plus les cotisations seront élevées. En règle générale, il est donc préférable pour un jeune conducteur d'opter pour une voiture plus ancienne et d'occasion (par exemple : Renault Twingo, Clio ou Mégane, Peugeot 206, 207, 208 ou encore 308, Volkswagen Golf ou Polo, Toyota Aygo, Ford Fiesta, etc.).
  • N'optez pas pour une voiture trop puissante (par exemple : Clio et Mégane RS, 208 et Golf GTI, BMW Série 1, Audi A3 et TT, Abarth, etc.). Il n'y a pas de règle préétablie pour le nombre de chevaux maximum autorisé pour un jeune conducteur. Cependant, les tarifs des assurances automobiles commence parfois à augmenter dès 90 chevaux.

Conduite accompagnée : peut-on payer son assurance auto moins chère ?

Si vous avez pratiqué la conduite accompagnée, les surprimes appliquées au jeune conducteur peuvent être réduites et des réductions tarifaires peuvent être accordées.

Assurance auto : qu'est-ce que le bonus/malus ?

Véritable coup de pouce sur le long terme, le système de bonus/malus est un autre levier pour alléger le coût de votre assurance auto. Il permet de réduire ou de majorer la prime d'assurance auto chaque année, en fonction du nombre de sinistres enregistrés.

Le bonus/malus récompense les comportements vertueux et est transféré automatiquement si vous changez de véhicule, si vous choisissez un autre assureur ou si vous faites l'acquisition d'un véhicule supplémentaire. Une bonne raison d'être assuré comme conducteur le plus tôt possible !

Comment trouver la meilleure assurance jeune conducteur ?

Prenez le temps de comparer les offres et de choisir celle adaptée à votre véhicule. Toutefois, le prix ne doit pas être le seul critère qui guide vos choix. Gardez en tête vos propres besoins et prenez le temps de comparer les garanties telles que le vol, la couverture des dommages corporels du conducteur, l'assistance et le bris de glace par exemple.

Le prix de votre assurance auto jeune conducteur dépend donc de nombreuses variables, qui diffèrent d'un conducteur à l'autre, en fonction de chaque véhicule. En général il faut compter entre 20 € et 80 € de cotisation mensuelle pour votre assurance automobile.

Vous pouvez d'ores et déjà effectuer un devis pour votre assurance auto en quelques clics :