Quelle place pour les liquidités dans un patrimoine ?

Les liquidités sont primordiales dans un patrimoine car elles permettent de faire face aux coups durs ou d'anticiper un futur investissement. Pour autant, elles ne doivent pas excéder un certain seuil, au risque d'amputer le rendement de votre épargne.
Dans un patrimoine, les liquidités correspondent à la somme immédiatement disponible pour réaliser un nouvel investissement ou financer un projet.

Un compromis entre rendement et sécurité

L'existence de liquidités dans un patrimoine peut être liée à l'utilisation d'un produit d'épargne particulier. Par exemple, si vous placez votre argent sur un plan d'épargne en actions (PEA) ou un compte-titres, les sommes non investies sont temporairement stockées sur un compte espèces. à noter que le compte espèces permet de mettre son argent « à l'abri » dans l'attente d'un futur arbitrage, mais qu'il expose votre portefeuille à l'inflation.

Autre possibilité, les liquidités correspondent à votre épargne de précaution. Livret A, livret développement durable et solidaire, assurance-vie en euros, compte épargne logement (CEL) : de nombreux supports permettent d'effectuer des retraits lorsque vous en avez besoin.

Mais alors, quelle part de son patrimoine réserver aux liquidités ? Pour pouvoir compter sur vos économies en cas de coup dur ou pour financer un achat exceptionnel, mieux vaut privilégier des produits d'épargne totalement sûrs. Revers de la médaille, la sécurité d'un placement est parfois synonyme de moindre rendement. Si on considère généralement qu'une épargne de précaution représente l'équivalent de trois à quatre mois de salaire, les liquidités doivent représenter au maximum 5 à 10 % de votre patrimoine. Cette répartition permet un compromis entre disponibilité de l'épargne et rentabilité.

Toutefois, la part des liquidités peut excéder ces seuils dans des cas ponctuels. Par exemple, si vous venez de revendre votre maison et avez reçu un montant important. Votre conseiller bancaire peut alors vous aider à faire le point pour identifier le meilleur placement – compte à terme, compte sur livret, assurance-vie...