Particuliers

PER : Le Plan d'Epargne Retraite.

PER : voici 3 lettres à connaitre pour préparer plus facilement sa retraite. En bref, le PER reprend les atouts de ce qui existait précédemment en y ajoutant du mieux. Le point complet sur les avantages de ce dispositif retraite.

Créé par la loi Pacte (Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) pour permettre d'encourager et aider à préparer plus facilement sa retraite, le PER allège le fonctionnement de l'épargne retraite en permettant de rassembler différents placements en un seul dispositif.

Parmi les principales mesures prises, la création de nouveaux plans ayant pour objectif de mettre à jour les anciens produits d'épargne retraite et d'y apporter du mieux, notamment en terme de transférabilité, de fiscalité et d'investissement. Le regroupement de 3 anciens dispositifs en un seul est également une sérieuse amélioration, permettant des passerelles entre les plans d'épargne retraite individuel et collectifs, autrement dit entre le PERI (individuel / anciens PERP et Madelin), le PERECOL (collectif / ancien PERCO) ou le PERO (collectif obligatoire / ancien « Article 83 »).

En fin d'année dernière, pas moins de 4,5 millions de personnes bénéficiaient de ce dispositif d'épargne, économisant ainsi près de 32 milliards d'euros pour leurs vieux jours, selon des données communiquées par le gouvernement en juin dernier.

PER, quels avantages ?

  • 1 dispositif 3 en 1 permettant la transférabilité entre les nouveaux plans d'épargne retraite individuel (PER) et collectifs (PERO et PERECOL)
  • Déduction possible des versements volontaires du revenu imposable, quel que soit le plan d'épargne : Par exemple : un versement en 2020 diminue le revenu imposable 2020 sur lequel l'impôt est dû en 2021 (avis d'impôt reçu en septembre 2021). L'impact sur l'impôt se fait donc en N+1. Idem pour l'impact sur le taux de prélèvement à la source qui sera diminué à partir de septembre 2021 (Bonus fiscal accordé sous conditions).
  • Adhésion libre, que l'on soit salarié ou retraité
  • Versements libres ou programmés.

Comment faire des versements dans le PER ?

L'un des nombreux avantages du PER se caractérise par la souplesse des versements :

BON A SAVOIR

Afin de tirer le meilleur parti du PER, il est conseillé de désensibiliser l'investissement à l'approche de la date de départ en retraite. Il s'agit de sécuriser l'investissement en le plaçant dans un fonds euro pour arriver à des avoirs placés en 100% fonds euros au moment de la retraite.

Pour les supports en unités de compte (UC), l'assureur ne s'engage que sur le nombre de parts net de frais du contrat mais pas sur leur valeur. La valeur de ces unités de compte, qui reflète la valeur d'actifs sous-jacents, n'est pas garantie mais est sujette à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l'évolution des marchés financiers.

PER, gestion libre ou par horizon ?

L'offre financière du PER offre deux options de gestion :

  • Une gestion par horizon qui se pilote toute seule par arbitrage automatique. Il s'agit de l'option financière par défaut. Elle permet le placement en fonds euros et en OPC (Organismes de placements collectifs). L'atout de ce type de gestion est qu'il permet une désensibilisation progressive avec une révision automatique en fonction de la date de départ à la retraite.
  • Une gestion libre permettant de garder le contrôle et de choisir librement les supports en fonds euros et liste OPC.

Comment débloquer son épargne retraite PER ?

Avant l'échéance, le contrat PER Assurance Retraite ne comporte pas de faculté de rachat sauf en cas d'acquisition de la résidence principale et dans les cas de force majeure limitativement énumérés à l'article L224-4 du Code Monétaire et Financier.

Le départ à la retraite à l'âge légal ainsi que l'achat d'une résidence principale sont les cas de sortie prévus par le dispositif. En effet, alléger ses charges au maximum étant la priorité pour une retraite plus sereine, disposer de sa résidence principale doit être le premier investissement à favoriser.

Les sommes investies sont disponibles sous forme de capital et/ou de rente viagère, au plus tôt à compter de l'âge légal de départ à la retraite ou de la date de liquidation de votre pension dans un régime obligatoire d'assurance vieillesse.

Des prélèvements sociaux au taux de 17,2% sont appliqués sur une base qui varie selon qu'il s'agit d'une sortie en capital ou d'une sortie en rente

Quant au régime de la rente viagère à titre gratuit ou à titre onéreux, il varie selon que les versements ont été déduits à l'entrée ou non.

BON A SAVOIR

Attention, la sortie d'un capital important peut entraîner une imposition IR lourde, à laquelle s'ajoute la Flat Tax à hauteur de 30% sur les produits. Demandez l'étude d'un plan de liquidation afin de mesurer l'impact fiscal des différents modes de sortie possibles.

Plusieurs cas dits de force majeure, permettent de sortir du PER par anticipation :

  • Décès du conjoint ou partenaire de PACS
  • Invalidité du titulaire, de son conjoint / partenaire de PACS ou de ses enfants
  • Surendettement
  • Fin des droits au chômage
  • Cessation d'activité non salariée à la suite d'une liquidation judiciaire

Ces cas de déblocage permettent de bénéficier d'une exonération d'IR sur le capital et de PFU sur les produits (prélèvement forfaitaire unique), le prélèvement social est maintenu à 17,2% sur les produits.

Que deviennent les anciens placements retraite ?

Le transfert de vos anciens contrats sur un PER n'est pas automatique et nécessite un acte de souscription de votre part.

infoBONUS FISCAL

Jusqu'au 1er janvier 2023 : transférez les fonds d'une assurance-vie d'au moins huit ans sur un PER et bénéficiez, sous conditions, d'une exonération de 4.600 € pour une personne seule ou 9.200 € pour un couple soumis à imposition commune, cumulable avec les abattements classiques de 4.600 € et 9.200 €.