Épargne

Épargne de précaution, un atout en cas de coup dur

Face à l'imprévu, une épargne de précaution permet de pallier des difficultés financières. Comment me constituer une épargne de précaution ? Combien dois-je mettre de côté ? Découvrez nos conseils.

Temps de lecture : 2 min

Une épargne de précaution, de quoi s'agit-il ?

Une épargne de précaution est une épargne cumulée qui constitue un gage de sûreté en cas de dépenses imprévues, de perte d'emploi et de rémunération. Elle n'a pas vocation à être utilisée pour des loisirs, le quotidien ou encore des voyages.

Constituer une épargne de précaution

Pour se constituer une épargne de précaution, il est important de respecter certaines règles.

Vous pouvez commencer par épargner sur votre compte courant mais l'ouverture d'un livret d'épargne comme un Livret Bleu ou un livret de développement durable et solidaire (LDDS) est à privilégier.

Fixez-vous dans un premier temps comme objectif un montant à épargner sur 6 mois après avoir établi le budget de vos dépenses mensuelles (logement, déplacement, nourriture, loisirs...).

Pensez ensuite au versement automatique mensuel de la somme que vous souhaitez de votre compte courant vers votre livret d'épargne.

Partager cet article