Informations

Vol par ruse au distributeur : la prudence s'impose

On les qualifie de vols par ruse. Il en existe différentes variantes. Voici quelques recommandations pour effectuer vos retraits et ainsi que les arnaques les plus fréquentes à connaître.

Temps de lecture : 2 min

Comment se prémunir des arnaques par ruse au distributeur ?

Voici quelques bonnes pratiques :

  • saisissez votre code confidentiel à l'abri des regards en le cachant de la main
  • ne communiquez jamais votre code confidentiel à qui que ce soit
  • préférez l'usage d'un distributeur interne, les escrocs prenant rarement le risque d'installer leurs dispositifs frauduleux dans l'enceinte de la banque
  • ne vous laissez jamais distraire par une tierce personne lors de l'exécution d'un retrait

Si vous le pouvez, retirez de l'argent de préférence en semaine, quand vous pouvez aisément aller chercher de l'aide dans l'agence, et faites preuve de prudence.

Si votre carte de paiement est avalée sans raison (pas de code faux saisi), faites opposition.

L'arnaque dite du « collet marseillais » ou « card trapping »

Cette escroquerie consiste à récupérer la carte de paiement de la victime avec le code confidentiel.

Les escrocs insèrent un objet dans la fente du distributeur dans le but de bloquer la carte de leur victime. Pour récupérer la carte et son code, les escrocs peuvent, par exemple, proposer de l'aide à leur victime et lui demandent de ressaisir son code. Bloquée dans la fente, les escrocs laissent croire que la carte a été avalée et attendent le départ de leur victime pour la récupérer. Ils détiennent ainsi la carte et le code.

L'arnaque du « cash trapping » ou « piège à monnaie »

Cette ruse consiste à piéger des espèces. Dans ce cas, c'est la fente de sortie des billets qui est visée par les escrocs. Ils y insèrent un dispositif retenant les billets. La victime, n'obtenant pas ses billets, part et les escrocs enlèvent le dispositif et récupèrent les billets.

La ruse par distraction

Au moment où la victime vient de composer son code, un premier complice attire son attention en lui posant une question ou en lui montrant quelque chose (un reçu, un plan...), tandis que de l'autre côté, le 2ème complice subtilise la carte et disparaît.

Le 1er complice fait croire au client que sa carte a été avalée.

La ruse du « card skimming » ou « faux DAB »

Le « skimming » ou écumage, est un dispositif installé sur la fente d'entrée de la carte qui permet de dupliquer les données de la piste magnétique de la carte de paiement. En même temps, une micro caméra ou un faux clavier enregistrent votre code confidentiel.

La victime ne se rend compte de rien. Les coordonnées bancaires sont ensuite utilisées pour des retraits à l'étranger.

Payer sur un TPE

Ne laissez pas un commerçant partir dans l'arrière-boutique avec votre carte. Demandez à ce que vous soit amené un TPE. Vous pouvez également limiter les risques d'enregistrement des données de votre carte en collant une gommette sur le cryptogramme de sécurité, que vous devez apprendre par cœur.

Partager cet article
Un conseiller est à vos côtés pour vous accompagner
Contacter un conseiller
  • Comptes

    Chèques frauduleux

    La fraude par chèque augmente. C'est pourquoi nous vous invitons à la plus grande vigilance. Voici les bonnes pratiques pour payer et être payé par chèque.

  • Informations

    Les fraudes aux opérations bancaires

    Renforcez votre sécurité avec ce guide de la Fédération française de banque : Comment s'en prémunir ? Comment réagir ? Dans quels cas peut-on se faire rembourser ?