Crédit immobilier

Chômage : comment rembourser mon prêt ?

J'ai enfin trouvé la maison de mes rêves ! Le plan de financement est sur le point d'être bouclé. Pourtant une question importante reste en suspens. Que se passe-t-il si je perds mon emploi alors que mes remboursements sont toujours en cours ? Comment sont prises en charge les mensualités de mon prêt immobilier en cas de chômage ? Il est temps de faire le point.

Pourquoi devrais-je souscrire une assurance perte d'emploi ?

Vous vous apprêtez à vous engager sur le long terme. Un emprunt immobilier est construit pour durer des années, pendant lesquelles de nombreux événements peuvent bousculer votre vie professionnelle et votre équilibre financier.

C'est pour cela qu'il est important de souscrire une assurance emprunteur couvrant la perte d'emploi. Avec, vous vous protégez et mettez votre famille à l'abri en cas de forte baisse de revenu liée au chômage. Un indispensable, donc.

Quand dois-je souscrire l'assurance perte d'emploi ?

L'assurance perte d'emploi vous est proposée au moment de la souscription de votre crédit immobilier.

Vous pouvez refuser cette garantie facultative qui permet de sécuriser votre emprunt en cas de chômage. Dans ce cas, ne soyez pas étonné si votre conseiller vous demande de confirmer cette décision par écrit en signant une décharge.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de cette garantie ?

Pour souscrire cette assurance perte d'emploi, vous devez être salarié en CDI avec une ancienneté d'au moins 6 mois (voire 1 an dans certains contrats) et avoir moins de 55 ans. Les commerçants, les professions libérales, les préretraités ou les salariés en préavis de licenciement ne sont malheureusement pas éligibles à ce type d'assurance.

Comment se déclenche l'assurance perte d'emploi ?

En principe, l'assurance emprunteur avec option perte d'emploi vous permet de vous protéger pour une période de 2 à 3 ans de chômage. En cas de perte d'emploi, l'assurance prend partiellement le relai dans le remboursement de vos mensualités de crédit.

Selon les termes de votre contrat, l'assurance perte d'emploi s'applique après un délai de carence de 4 à 12 mois après signature du crédit immobilier.

Pouvez-vous m'expliquer concrètement ce qu'elle permet ?

Avec cette garantie, les conséquences financières d'une perte d'emploi involontaire ou d'une démission pour cause de force majeure sont largement atténuées. Dans beaucoup de contrats d'assurance, les échéances de votre prêt sont prises en charge à hauteur de 50% de leur montant. Les versements interviennent après une franchise de 90 jours. Ils vous couvrent jusqu'au 31 décembre de l'année de vos 60 ans.

Sans assurance, comment faire face au chômage ?

En cas de chômage et pour éviter un défaut de paiement, prenez contact avec votre conseiller sans attendre. N'hésitez pas à lui présenter une demande écrite de réaménagement de votre emprunt. Il vous suffit d'expliquer l'évolution de votre situation professionnelle. Votre conseiller est à même de trouver une formule adaptée et flexible. Cela peut passer par une modulation gratuite de vos mensualités en contrepartie d'un allongement de la durée de remboursement. Il y a toujours une solution !