Particuliers

Budget familial : quelles dépenses, quelles solutions d'épargne ?

reply
Partager

Le début d'année est synonyme de bonnes résolutions. Comment profiter de ce nouveau départ pour optimiser le budget familial sans forcément se restreindre ?

Gérer son budget bonne résolution

D'après l'Insee, un couple avec enfant(s) consacre 19 % de son budget aux transports, 17 % à l'alimentation, 12 % au logement et 15 % aux autres biens et services. Vous ne vous retrouvez pas dans ces moyennes ? Analysons ensemble vos dépenses pour améliorer votre budget familial.

Le point sur votre budget

Procédez en 3 étapes : depuis votre espace client sur cmne.fr ou l'appli mobile crédit mutuel, rendez-vous dans « Budget » pour catégoriser vos dépenses (si ce n'est pas déjà fait) et ainsi disposer d'une vision détaillée : dans l'onglet « dépenses » tous vos paiements et achats sont classés par postes. Vous obtenez ainsi la proportion qu'occupe chaque poste de dépense. Si vous n'avez pas d'abonnement banque à distance, conservez vos factures et tickets de caisse pendant un mois, listez toutes vos dépenses une à une, puis classez-les par grandes catégories :

  • Transports (entretien et carburant, péages, abonnement de transports en commun.)
  • Logement (loyer ou mensualité de remboursement, eau, gaz, électricité.)
  • Budget télécoms (box internet, abonnement de téléphone mobile.)
  • Alimentation.
  • Habillement.
  • Loisirs et culture (livres, cinéma, restaurant, vacances.).
  • Assurances (auto, habitation, garantie accident de la vie.).
  • Impôts.
  • Épargne.
  • Santé.

Vous obtiendrez ainsi une vision globale de votre budget. Pour savoir si le pourcentage que représente chaque catégorie est adapté, vous pouvez vous référer à la règle dite du « 50/20/30 » : 50 % pour les besoins (transports, logement, assurances, santé, impôts.), 20 % pour l'épargne et 30 % pour les envies (loisirs, culture, habillement.).

Ces économies auxquelles vous n'auriez pas pensé

Si votre examen laisse entrevoir un déséquilibre entre ces trois grands postes que sont les besoins, l'épargne et les envies (et bien qu'il n'existe pas de répartition idéale), il est peut-être temps de réaliser quelques économies :

  • Passez à la loupe vos différents contrats et abonnements pour repérer d'éventuels doublons (ex. assurance perte ou vol de votre téléphone portable déjà incluse dans votre assurance habitation).
  • Optimisez vos dépenses : avez-vous réellement besoin de deux véhicules ? Votre logement n'est-il pas devenu trop grand ? Votre forfait téléphonique correspond-il à vos besoins ?
  • Développez de nouvelles sources de revenus : activité de micro-entrepreneur, location de votre appartement ou de votre voiture sur les plateformes collaboratives.

Où placer ses économies ?

Au terme de cet exercice, vous serez peut-être parvenu à dégager des liquidités excédentaires. Bien gérer le budget familial, c'est aussi optimiser la façon dont vous épargnez.

  • Commencez par placer vos liquidités sur les livrets réglementés : Livret Bleu, Livret Développement Durable et Solidaire (LDDS), Plan Épargne Logement (PEL). N'hésitez pas à cumuler. Un couple avec deux enfants peut ainsi détenir jusqu'à 4 livrets A soit 91 800 € d'épargne au total. Avec leur possibilité de retrait facile, ils donnent de la flexibilité à votre épargne.
  • Prenez date avec certains placements. L'assurance-vie ou le Plan d'Epargne en Actions (PEA) donnent droit à des avantages fiscaux après plusieurs années. Il est donc conseillé de souscrire très tôt, même si la mise de départ est faible. Cela vous permettra de retirer des fonds dans un cadre fiscal favorable, si vous avez besoin d'aider vos enfants et/ou petits-enfants, par exemple.

Sources : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2835605?sommaire=2015691&q=budget#tableau-figure2 Ademe (Pertes et gaspillages alimentaires : l'état des lieux et leur gestion par étapes de la chaîne alimentaire, 2016)