Particuliers

Cambriolages et télésurveillance : ce qu'il faut savoir

reply
Partager

Si les caméras de protection ont d'abord fait leur apparition dans la rue et les entreprises, elles s'invitent désormais au domicile des particuliers où elles permettent de lutter contre les cambriolages, les tentatives d'agression ou le vandalisme. Que faut-il savoir avant de s'équiper ?

Femme qui regarde sur le coté

La télésurveillance consiste à surveiller un lieu de façon permanente et à distance en s'appuyant sur une ou plusieurs caméras de surveillance. Cette technologie est particulièrement utile pour la levée de doute. Par exemple, pour vérifier qu'un inconnu s'est bien introduit dans la propriété.

1. La télésurveillance est plus sécurisée qu'un système d'alarme traditionnel

Un système d'alarme traditionnel vous alerte notamment en cas d'intrusion, d'incendie ou de sinistre. Problème, la portée du signal sonore est limitée. Si vous ou vos voisins n'êtes pas à proximité du domicile, il y a peu de chance pour que vous l'entendiez.

À l'inverse, la télésurveillance permet de bénéficier d'une protection efficace quand la maison est vide, mais aussi en cas de malaise médical ou d'accident qui surviendrait en présence des occupants. Ce système est en effet relié à un centre de télésurveillance qui va pouvoir répondre à la situation d'urgence et déclencher une intervention humaine.

2. La télésurveillance est respectueuse de la vie privée

Votre vie privée n'est pas mise en danger dans la mesure où les agents de télésurveillance n'ont accès à des images qu'en cas de déclenchement d'une alerte. De plus, les sociétés de télésurveillance sont autorisées à contacter les services de police ou de gendarmerie, ou de police municipale si et seulement si l'intrusion est confirmée.

Si les dispositifs installés au domicile des particuliers ne sont pas soumis aux règles de la protection des données personnelles ni à celles du code de la sécurité intérieure, ils doivent respecter la vie privée des voisins, des visiteurs et des passants. Ainsi, les particuliers peuvent filmer uniquement l'intérieur de leur propriété. Ils doivent aussi respecter le droit à l'image des membres de leur famille, de leurs amis et de leurs voisins. Lorsque des employés de maison (nourrice, femme de ménage, aide à domicile.) sont amenés à effectuer des visites régulières, ils doivent impérativement être informés de l'installation de caméras et de leur objectif.

3. La télésurveillance est accessible financièrement

En moyenne, le coût d'une caméra de protection est de l'ordre de 120 €. A cela s'ajoutent les frais d'installation (environ 100 €) ainsi que l'abonnement à la plateforme de télésurveillance (de 15 € à 100 € par mois) et les options choisies. Le plus souvent, l'abonnement mensuel comprend le coût du matériel. Estimez le montant de votre formule de télésurveillance.

Avant de souscrire auprès d'une société de télésurveillance, renseignez-vous sur le coût facturé pour chaque intervention. Celui-ci peut aller jusqu'à 150 €, venant renchérir le coût global de l'installation.

Il est possible de vous équiper d'un système de télésurveillance via votre banque ou votre compagnie d'assurances.

infoComment ça marche ?

Protection Vol, l'offre alarme + télésurveillance du Crédit Mutuel Nord Europe

Protection vol est une solution efficace pour protéger votre maison ou appartement contre les cambriolages et les risques d'incendie. Ce service associe un système d'alarme connecté, mis à votre disposition et entretenu, à un service de télésurveillance 24h/24.





1 Pour un appartement - formule Confort. Voir conditions en agence.