Particuliers

Placements : bien démarrer l'année 2018

reply
Partager

Placements : bien démarrer l'année 2018

Optimiser votre patrimoine en 2018 ? Découvrez les placements les plus adaptés à votre situation : jeune actif, couple avec enfants ou actif s'approchant de l'âge de la retraite.

Placements 2018Jeune actif ou active : acheter une résidence principale

Vous venez de décrocher votre premier emploi et allez enfin pouvoir mettre de l'argent de côté ? Faites de 2018 l'année de l'acquisition de votre résidence principale. Malgré la hausse des prix immobiliers (+2% environ sur l'ensemble du territoire en 2018, selon MeilleursAgents.com*), acheter son logement reste une bonne option.

  • En remboursant une mensualité de crédit, vous épargnez régulièrement. Si payer un loyer se fait à fonds perdus, vos mensualités de prêt immobilier vous permettent de vous constituer un capital.

Les taux d'intérêt encore bas permettent aux acquéreurs présentant les meilleurs dossiers d'emprunter sans apport personnel. Si toutefois vous avez besoin de compléter votre financement, pensez au plan épargne logement (PEL). Son taux de rémunération (1 % depuis le 1er août 2016) demeure attractif dans un contexte d'inflation faible. Surtout, le PEL permet de bénéficier au bout de 4 ans d'un prêt d'un montant maximal de 92 000 € sur une durée de 2 à 15 ans, à un taux fixe de 2,178 % l'an, hors coût de la cotisation d'assurance et des frais de garantie éventuels.

Exemple pour 10 000 € empruntés sur 10 ans : (avec assurance : variable selon l'âge) 119 mensualités de 95,45 € et une dernière mensualité de 95,81 € assurance décès, perte d'autonomie, incapacité temporaire sur 1 tête comprise (2,64€). Coût total du crédit : 1454,36 € TEG : 2,76 %. Taux équivalent : 2,20 %. Pas de frais de dossier ni de parts sociales. Sous réserve d'acceptation du dossier.

Si devenir propriétaire est une priorité, ne délaissez pas non plus l'épargne réglementée (Livret Bleu, Livret Développement Durable et Solidaire), idéale pour gérer les dépenses imprévues.

Par ailleurs, n'oubliez pas de prendre date en ouvrant notamment un contrat d'assurance-vie et un plan d'épargne en actions (PEA). Ces placements à moyen ou long terme peuvent vous offrir une fiscalité attractive suivant leur maturité, d'où l'intérêt de souscrire le plus tôt possible.

Couple marié avec 2 enfants : Optimiser et diversifier son épargne

Vous êtes propriétaire de votre habitation et avez terminé de rembourser votre emprunt immobilier ? Il est peut-être temps, suivant vos objectifs patrimoniaux, de dynamiser votre épargne.

  • Vous pouvez intégrer des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) dans votre PEA, en choisissant des thématiques et zones géographiques variées. La diversification de votre portefeuille est la clé pour maîtriser le risque. Selon une étude Actionaria-Air Liquide, un tiers (30 %) des 24-40 ans privilégie ce mode d'investissement en entreprise par rapport à d'autres moyens plus « exotiques » comme le crowdfunding.
  • Vous pouvez aussi opter pour la gestion pilotée en confiant la répartition des supports financiers de votre contrat d'assurance-vie à une société de gestion. Le Crédit Mutuel Nord Europe propose ainsi trois types de gestion, depuis la plus défensive (orientation Régularité) jusqu'à la plus dynamique (orientation Performance) en passant par la plus équilibrée (orientation Valorisation).

À l'âge de 40 ans, lorsque la carrière prend son envol, la feuille d'impôt commence également à s'alourdir. C'est peut-être le moment de vous poser la question de la défiscalisation au travers de l'immobilier. À ce stade, trois solutions s'offrent à vous :

  • Investir en direct, par exemple en achetant un bien locatif en dispositif Pinel. Ce dernier est reconduit pour 4 ans dès 2018.
  • Faire confiance à un exploitant de résidence services (étudiants, seniors) avec lequel vous signez un bail commercial. Le dispositif Censi-Bouvard est prorogé d'un an.
  • Acquérir des parts de SCPI fiscales. Avantage : elles ouvrent un large panel d'avantages fiscaux (Malraux, Monuments historiques, déficit foncier.). Inconvénient : ces sociétés civiles de placement immobilier doivent être conservées par l'investisseur pendant toute la durée de défiscalisation. Après l'engouement de 2017, le succès des SCPI ne devrait pas se démentir en 2018.

Couple à 50 ans : anticiper la retraite

À l'approche de la retraite, il est nécessaire de sécuriser votre épargne afin de vous garantir un complément de revenus le moment venu :

  • Si vous avez investi une partie de votre contrat d'assurance-vie en unités de compte, réorientez votre encours vers des actifs moins exposés aux fluctuations des marchés. Vous pourrez alors opérer des rachats partiels programmés ou bien bénéficier d'une rente viagère. Le montant des abattements en cas de rachat sur les contrats d'assurance-vie de plus de 8 ans restent inchangés en 2018, tout comme la fiscalité en cas de décès.
  • Cédez tout ou partie de votre patrimoine locatif et privilégiez l'assurance-vie, plus simple à gérer et mieux adaptée aux problématiques de succession. La loi de finances pour 2018 ne modifie pas les règles de transmission aux bénéficiaires d'un contrat d'assurance-vie.
  • Enfin, profitez de la rente défiscalisée qu'offre le PEA au bout de 8 ans.

* https://patrimoine.lesechos.fr/immobili.