Informations

Le Crédit Mutuel accompagne les agriculteurs dans leurs projets de transformation

Soutenir une agriculture performante, durable et bas carbone : Crédit Mutuel Alliance Fédérale annonce trois innovations pour accompagner les agriculteurs dans leurs projets de transformation.

Temps de lecture : 2 min

Deuxième banque de l'Agriculture, Crédit Mutuel Alliance Fédérale renforce ses engagements auprès du monde agricole et viticole avec des solutions de financement en faveur d'une agriculture performante et durable

L'Agriculture en France occupe une place majeure dans la production alimentaire de qualité et la gestion de l'espace rural au sein des territoires. Si l'agriculture demeure le troisième émetteur de gaz à effet de serre en France, elle est aussi une solution dans la lutte contre le changement climatique, à la fois à travers la réduction de ses émissions et en jouant un rôle de stockage de carbone, en particulier dans les sols. Elle constitue ainsi un maillon essentiel dans la stratégie d'atteinte de l'objectif de neutralité carbone à l'horizon 2050 fixé par l'Accord de Paris.

Pour cette raison, il est impératif de soutenir les professionnels du secteur dans la voie de la décarbonation. 52% du territoire national est occupé par des terres agricoles. Pour aider les exploitants mobilisés à diminuer l'impact de leur activité sur l'environnement, le Crédit Mutuel annonce trois mesures fortes de financement de leur transformation. Ces mesures se trouvent au cœur de sa politique sectorielle agricole, et illustrent le projet social et environnemental du groupe, conformément à son statut d'entreprise à mission.

Financement du calcul des émissions carbones produites par l'exploitation

Le Bon Diagnostic Carbone permet aux jeunes agriculteurs de réaliser une évaluation des émissions carbone produites par leur exploitation et de déterminer les actions à mettre en œuvre pour les réduire. Dans le cadre du plan France Relance, une aide financière à hauteur de 90% est accordée par l'État jusqu'au 31/12/2022. Le Crédit Mutuel s'engage à financer le reste à charge de ses clients éligibles au dispositif d'État, pour une prise en charge intégrale de ce dispositif.

Versement de la Prime Transition Agri' de 500 €

Le Crédit Mutuel contribue, via une subvention de 500 €, au financement du processus de labellisation « Haute Valeur Environnementale » ou « Agriculture biologique » dans lequel s'engagent les exploitants qui veulent certifier leur exploitation. Ce dispositif est proposé à l'ensemble des clients agriculteurs ou viticulteurs du Crédit Mutuel.

Lancement du Prêt Transition Agricole bonifié pour transformer son exploitation

Pour que le coût du crédit ne soit pas un frein à l'engagement des agriculteurs et aux transformations qu'ils souhaitent mettre en œuvre le Crédit Mutuel lance le Prêt Transition Agricole. Cette nouvelle solution de financement leur permet d'engager des investissements corporels, incorporels ou immobiliers à taux préférentiel et sans minimum ou maximum de montant d'emprunt.

Le bonus transition écologique réduit le taux de -0,1% à -0,25% en fonction de la durée et du montant du prêt (12 à 180 mois).

« La crise sanitaire et la situation géopolitique nous rappellent à quel point l'agriculture est essentielle pour assurer l'autonomie alimentaire de la France. En tant qu'entreprise à mission, nous voulons être aux côtés des agriculteurs pour favoriser des pratiques agricoles vertueuses et bâtir une agriculture durable, compétitive, innovante et qui maîtrise ses émissions carbone. En développant une politique ambitieuse d'installation de nouvelles générations d'agriculteurs, nous voulons préserver les terres agricoles et leur usage agricole. » déclare Nicolas Théry, président de Crédit Mutuel Alliance Fédérale.

« Grâce aux innovations et à l'optimisation des ressources, les agriculteurs sont aujourd'hui les garants d'une alimentation de qualité et les premiers producteurs d'énergies renouvelables en France. En tant que grande banque de l'Agriculture, nous nous mobilisons aux côtés des éleveurs, céréaliers, viticulteurs et autres exploitants agricoles pour favoriser une transition vers une agriculture productive, qualitative et à faible émission carbone. » ajoute Daniel Baal, directeur général.

Partager cet article
Un conseiller est à vos côtés pour vous accompagner
Contacter un conseiller