La question du trimestre

Pensez-vous aux chèques-vacances ?

Le chèque-vacances mis en place par l'employeur permet à ses bénéficiaires de gagner du pouvoir d'achat. Du côté des commerçants, les accepter peut permettre de gagner en visibilité.

Qui en bénéficie ?

Le chèque-vacances est accessible à l'ensemble des salariés (CDI, CDD ou apprentissage), aux gérants (non salariés) d'entreprise de moins de 50 salariés, ainsi qu'aux travailleurs indépendants et à leurs ayants droit. Le montant du chèque doit être plus élevé pour les plus petits salaires.

Quel intérêt ?

Les chèques-vacances sont conjointement financés par le salarié et l'employeur. La part versée par l'employeur ouvre droit à des exonérations de charges (excepté la CSG, la CRDS et le versement transport) limitées à 30 % du Smic. Pour pouvoir bénéficier de ces exonérations, la contribution de l'employeur ne doit pas dépasser 80 % de la valeur des chèques si les bénéficiaires gagnent moins de 3 218 € en 2016 (50 % pour des rémunérations supérieures).

Accepter les chèques-vacances

Pour être payé en chèques-vacances, vous devez signer une convention avec l'Agence nationale pour les chèques-vacances. La demande, gratuite, se fait en ligne. L'organisme vérifiera votre éligibilité et vous donnera une réponse sous 10 jours. Vous pourrez obtenir le remboursement sous 21 jours ouvrés en envoyant le bordereau de remise à l'ANCV qui prélèvera 1 % de frais de gestion sur le montant des chèques-vacances.

Découvrez nos solutions pour motiver et rémunérer autrement vos salariés

(1) Plus d'infos sur www.ancv.com