Contrat individuel et collectif, cumulez les bons plans

Combien coûte vraiment un apprenti ?

Toute entreprise qui recrute un salarié en contrat d'apprentissage peut bénéficier de plusieurs aides à l'embauche. Le salaire de l'apprenti est quant à lui variable.

Des aides cumulables

Les cotisations patronales et salariales sont exonérées en totalité ou en partie selon la taille de l'entreprise. Les entreprises peuvent également bénéficier, sous conditions, d'un crédit d'impôt de 1 600 € - voire 2 200 € - par apprenti.

Celles de moins de 250 salariés peuvent par ailleurs prétendre à l'aide régionale au recrutement « apprenti supplémentaire » (1 000 € minimum), valable aussi si vous recrutez un apprenti pour la première fois. Pour l'embauche d'un apprenti en situation de handicap, l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) propose en outre une aide à la conclusion du contrat (de 1 000 à 7 000 €).

Des aides spécifiques pour les TPE

Si votre entreprise compte moins de 11 salariés, vous avez droit à 2 coups de pouce supplémentaires :

  • une prime régionale à l'apprentissage (1 000 € minimum par année de formation) ;
  • l'aide « TPE jeune apprenti » (forfait de 4 400 € la première année de contrat), versée dès lors que vous recrutez un apprenti de moins de 18 ans.

Une rémunération graduelle

L'apprenti est un jeune salarié en formation ; il combine à ce titre les droits du salarié et ceux de l'étudiant. Sa rémunération varie de 25 % à 78 % du Smic, selon son âge et son ancienneté dans le cycle de formation.

Plus d'informations et simulateur de calcul (aides et rémunération) sur apprentissage.gouv.fr