Actualité

Savez-vous que le mécénat vous permet de réduire vos impôts ?

La part des entreprises mécènes est passée de 12 à 14 % entre 2014 et 20161. Outre qu'ils soutiennent des causes d'intérêt général (humanitaire, éducation, environnement.), les dons peuvent ouvrir droit à des avantages sociaux.

Quelles entreprises sont concernées ?

Des TPE aux grands groupes, tous les professionnels peuvent donner à des organismes à but non lucratif ou des associations. Votre don peut prendre la forme d'un apport financier (le plus pratiqué), d'un soutien en nature (don ou mise à disposition de biens) ou d'un soutien en compétences (mise à disposition de main-d'œuvre).

Quels sont les bénéfices ?

À l'inverse du sponsoring (qui ne donne pas accès à des avantages fiscaux), votre action de mécénat doit se faire sans contrepartie de l'organisme. Pour autant, les bénéfices sont réels. Le mécénat vous permet de concrétiser votre engagement dans une démarche citoyenne de solidarité. Il valorise votre entreprise et ses métiers et peut même devenir source de cohésion pour vos salariés.

Pour quels avantages fiscaux ?

Les entreprises donatrices peuvent bénéficier d'une réduction de l'impôt sur le revenu ou de celui sur les sociétés, sous conditions2. Les versements ouvrent droit à une réduction d'impôt égale à 60 % de leur montant, dans la limite de 0,5 % du chiffre d'affaires HT. S'agissant de soutiens en nature ou en compétences, la contribution est valorisée à la valeur nette comptable ou au prix de revient (rémunération et charges sociales).

1 Source : Baromètre du mécénat d'entreprise Admical - CSA 2016.

2 Art. 238 bis du Code général des impôts.