Réseaux sociaux

Réseaux sociaux : les petites entreprises peu actives

Les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans la stratégie marketing d'une entreprise, quelle que soit sa taille : contact avec le client, réponse aux questions, promotion des produits, etc. Les possibilités sont nombreuses, mais elles semblent encore trop peu utilisées par les petites entreprises françaises.

Réseaux sociaux : les entreprises répondent présent

Une étude de Bpifrance publiée en décembre 20181 montre que les PME et ETI ont bien compris l'importance des réseaux sociaux : 70% déclarent avoir un compte sur au moins l'un des cinq grands réseaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou YouTube).

Néanmoins, cette présence n'est que statique : 64% des entreprises interrogées déclarent être peu ou pas du tout actives alors que seules 4% se disent « très actives ».

Un avantage concurrentiel encore peu utilisé

Si 63% des dirigeants interrogés par Bpifrance estiment qu'une présence active sur les réseaux sociaux est un « avantage concurrentiel », ils n'y consacrent que très peu de budget : moins de 10 000 € par an pour 80% d'entre eux.

Seulement 27% des interrogés utilisent les réseaux sociaux pour faire de la veille concurrentielle et 20% les utilisent pour interagir avec leur communauté.

Les entreprises manquent de temps et de compétences

Si elles sont conscientes des atouts que représentent les réseaux sociaux, les entreprises sont également conscientes de ce qui les empêche d'y augmenter leur présence. Selon l'étude, 84% des PME-ETI interrogées déclarent manquer de temps à consacrer à ces activités tandis que 57% estiment ne pas avoir les compétences suffisantes.

1 Bpifrance, PME-ETI et réseaux sociaux, décembre 2018.