Gestion

L'expert-comptable : l'interlocuteur privilégié des TPE-PME ?

S'il paraît évident que l'expert-comptable est l'interlocuteur privilégié pour ce qui concerne la fiscalité et la gestion, les TPE-PME ont pris l'habitude de l'interroger également pour d'autres dossiers, en particulier les questions juridiques et administratives selon un sondage réalisé par OpinionWay pour Captain Contrat1.

Les dossiers juridiques : préoccupations majeures des dirigeants

Les questions juridiques font partie des préoccupations majeures des entrepreneurs et des gérants de TPE et PME : 69% des interrogés par OpinionWay pour Captain Contrat estiment que la bonne gestion de ces dossiers est un levier de croissance et de création de valeur. Cette attente est encore plus forte chez les PME de plus de 150 collaborateurs puisque cette opinion est partagée par 92% des entreprises interrogées.

L'expert-comptable : première solution des TPE-PME

Alors que l'avocat semble la réponse la plus adaptée pour gérer une affaire juridique et administrative, les TPE-PME se tournent plus souvent vers l'expert-comptable : c'est la « solution de repli » pour 68% des entreprises interrogées. En effet, l'avocat est jugé « trop cher » par 55% des dirigeants de TPE-PME, tandis que la procédure est jugée « trop longue » par 47% d'entre eux.

Les dirigeants attendent de l'accompagnement

L'expert-comptable n'est pas la seule solution pour les TPE-PME qui sont tout de même 30% à se tourner vers un avocat, 20% à interroger internet et 18% à tenter de trouver une réponse auprès d'un collaborateur interne.

Néanmoins, la complexité des procédures apparaît comme un problème pour les dirigeants de petites entreprises qui les jugent comme des obstacles à la création d'entreprise et à son développement. Selon le sondage, 40% des dirigeants pensent ne pas être en règle ou sont conscients d'avoir des failles.