Particuliers

Pourquoi ouvrir un contrat d'assurance-vie ?

reply
Partager

A la fois moyen de se constituer un capital et outil de transmission, l'assurance-vie s'adapte à toutes les étapes de la vie de l'épargnant.

infographie assurance-vie

Véritable « couteau suisse », l'assurance-vie s'adapte à de nombreux objectifs patrimoniaux et vous accompagne tout au long de votre vie.

Pour préparer mon avenir et celui de mes proches

  • Anticiper ses futurs projets. L'assurance-vie se distingue d'abord par sa flexibilité. Elle peut, par exemple, être utilisée aussi bien pour financer un projet (voyage, achat d'un véhicule.), prévoir les études des enfants ou préparer sa retraite.
  • Effectuer des versements libres ou programmés. À tout moment, il est possible d'effectuer des versements libres sur son contrat d'assurance-vie. Montant, périodicité : c'est vous qui choisissez. Il est également possible d'opter pour des versements programmés. Chaque mois, chaque trimestre ou chaque année, vous avez ainsi la possibilité de mettre de côté une somme fixe qui permet de se constituer un capital sans y penser.
  • Disposer d'une solution complémentaire. L'assurance-vie est complémentaire des autres placements tels que les livrets d'épargne, réservés à l'épargne de court terme, les comptes titres, ou la Bourse, qui nécessite d'investir sur des échéances longues afin de lisser les variations des marchés. Ce besoin est également couvert par l'assurance-vie où l'investissement en Unités de Compte est également un placement de longue durée.
  • Compléter ses revenus. L'assurance-vie permet de faire fructifier un capital, puis d'en retirer les bénéfices le moment venu. Il est ainsi possible de mettre en place des rachats programmés ou une rente à l'âge de la retraite pour compléter ses revenus. N'hésitez pas à prendre contact avec votre conseiller(e) bancaire pour optimiser vos rachats et profiter des abattements.

infoBon à savoir : prendre date avec l'assurance-vie

La fiscalité de l'assurance-vie est plus attractive après 8 ans de détention. Il est donc conseillé de « prendre date », c'est-à-dire ouvrir un contrat pour le faire fructifier plus tard, même si le versement initial sur le contrat d'assurance-vie est d'un faible montant.

Pour me constituer un capital rémunérateur ... et disponible

  • Bénéficier de la diversité des fonds de placement. L'assurance-vie multi-support permet d'investir ses économies sur des fonds en euros, principalement investis en obligations d'Etat, ou des unités de compte. De même, la sélection d'unités de compte permet de miser sur les fonds actions, les fonds obligataires, les SCPI et OPCI. tout en bénéficiant d'une réelle diversité géographique et sectorielle. Les supports en unités de comptes (parts) ne comportent pas de garantie de capital. La valeur des primes investies sur ces supports fluctue à la hausse ou à la baisse en fonction des marchés financiers, l'assureur ne s'engage pas sur la valeur des parts mais uniquement sur le nombre de parts.
  • Trouver le juste équilibre entre sécurité et rendement. Le fonds en euros propose une garantie en capital. La garantie de capital porte sur la somme des primes nettes versées sur cette catégorie de support. Les unités de compte permettent de viser une rentabilité plus élevée en contrepartie d'un risque de perte en capital. Chacun est libre d'adapter son choix entre fonds euro et unités de compte, en fonction des capacités à accepter le risque de perte.
  • Adapter son choix d'investissement à ses objectifs. L'aversion au risque peut évoluer en fonction des situations de vie. Par exemple, si vous préparez un achat immobilier à courte échéance, vous pouvez être amené(e)s à privilégier le fonds en euros. A l'inverse, si votre objectif est de préparer votre retraite d'ici plusieurs années voire dizaines d'années, votre décision sera sans doute de favoriser les unités de compte.
  • Profiter d'une fiscalité favorable sur les retraits. Les contrats d'assurance-vie bénéficient d'un abattement sur les retraits. Pour en bénéficier, le contrat doit avoir plus de 8 ans et la part des intérêts contenue dans le retrait doit être inférieure à 4 600 € pour une personne seule ou à 9 200 € pour un couple. Attention cependant à moduler en fonction de la date de versement des fonds retirés et de la valeur des contrats

Pour optimiser ma succession

Transmettre un patrimoine en bénéficiant d'un abattement. L'assurance-vie se situe « hors succession » hors primes manifestement exagérées. Chaque bénéficiaire peut ainsi recevoir sa part en franchise de droits de mutation, pour la fraction du capital qui est inférieure à 152 500 €. A noter que cet abattement s'applique pour les cotisations versées avant 70 ans. Concernant les versements réalisés après 70 ans, l'abattement est de 30 500€ sur les sommes versées.